Constance bleu

Toujours pas décidée à reprendre mes recettes de soins de beauté maison, je continue mon shopping industriel sans honte. Il me fallait deux sacs à main pour remplacer mon vieux Tanneur qui avait donné tout ce qu'il pouvait. Je me suis tournée vers Lancaster dont j'apprécie la solidité et le choix des lignes. Les cuirs pleine peau coûtant la peau du dos, je me suis rabattue sur des cuirs lisses et vernis un peu plus fantaisies. J'ai pris deux sacs cabas, un dans la ligne Constance bleu à empiècement blanc et l'autre dans la ligne Camelia de couleur noire.

J'aime bien les deux si je préfère le Camélia plus pratique avec son rabat et ses deux poches à glissière. Les deux ont quantité de poches intérieures très pratiques et sont doublés.

Camelia noir

Les deux étaient présentés avec deux bandoulières complètement inutiles qui doivent coûter au moins 20% du prix du sac et qui ont fini dans le bas du placard. 

La teinte bleu est un peu fragile, il aurait été préférable de conseiller de passer une crème de soin sur le produit pour éviter les marques avant l'averse. Avec un peu d'huile de coude la teinte a repris ses couleurs mais j'ai été à deux doigts de le ramener au point de vente Lancaster ! 

Lancaster n'a pas beaucoup innové depuis au moins l'année dernière, on retrouve en boutique les mêmes lignes et les mêmes teintes notamment le rose poudré et le pastèque qui ont fait un peu leur temps à mon avis. Je reste toutefois fidèle à la marque tout en déplorant l'envolée des prix qui me ramène tout droit vers la concurrence étrangère et notamment les produits italiens.

Je profite de ce billet pour saluer mes lectrices et mes lecteurs à qui je donnerai bientôt davantage de mes nouvelles, mon blog social est fermé mais je créerai une rubrique spéciale sur mon blog Flacondeverre à cette fin.